1996 / 35 - 322

next

35. Extraits de la décision du 11 mars 1996. Y. Y., Turquie.


Art. 17, 1er al. LA; 55 CPS: renvoi et expulsion judiciaire.

En cas d'expulsion judiciaire d'un demandeur d'asile, l'ODR n'est pas compétent pour prononcer son renvoi. C'est à l'autorité cantonale chargée d'exécuter la décision d'expulsion qu'il appartient d'examiner dans quelle mesure cette exécution pourrait violer la garantie de l'article 3 CEDH et le principe de non-refoulement.



Art. 17 Abs. 1 AsylG; Art. 55 StGB: Wegweisung und Landesverweisung.

Bei gerichtlicher Landesverweisung eines Asylbewerbers ist das BFF zur Anordnung der Wegweisung nicht zuständig. Die kantonale Behörde, welche die Landesverweisung zu vollziehen hat, muss prüfen, ob der Vollzug mit Artikel 3 EMRK und dem Prinzip des Non-refoulement vereinbar ist.



Art. 17 cpv. 1 LA; 55 CP: rinvio ed espulsione giudiziaria.

In caso di pronunzia dell'espulsione giudiziaria di un richiedente l'asilo, l'UFR non è competente per pronunciare il suo rinvio. Tocca all'autorità cantonale incaricata dell'esecuzione della decisione d'espulsione esaminare in che misura tale esecuzione potrebbe violare l'art. 3 CEDU ed il principio di "non-refoulement".


Résumé des faits :

Y. Y. a déposé une demande d'asile, le 10 décembre 1990. Cette demande a été rejetée le 5 juin 1991 par l'ODR. 

Le 11 février 1993, Y.Y. a été condamné par le Tribunal correctionnel de Vevey à vingt mois d'emprisonnement et à cinq ans d'expulsion du territoire suisse. Le Tribunal cantonal vaudois, statuant sur recours, a réduit la peine